Echos du Yatenga
Dernier Numéro

Archives


Saint du jour

Ste Catherine Labouré, Fille de la charité (1806-1876)


Catherine Zoé Labouré, neuvième enfant d'une famille de dix-sept, vint au monde le 2 mai 1806, à Fain-les-Moutiers, petit village de la Côte-d'Or. Enfant, elle était surtout connue par son deuxième prénom, Zoé.
À neuf ans, elle perdit sa mère. On la vit alors monter sur une chaise, saisir la statue de Notre-Dame, l'embrasser longuement et la presser sur son cœur en disant : « Je n'ai plus de maman ; soyez vous-même ma maman, bonne Sainte Vierge ! »
À onze ans, la fillette dut remplir l'office de mère au foyer domestique. Prenant la direction intérieure de la ferme paternelle, elle devenait responsable des travaux domestiques. Malgré son peu d'instruction, Catherine s'occupa de former à la piété sa petite sœur et son petit frère. Après son travail, elle se rendait souvent à l'église et priait devant l'autel de la Vierge.

En 1830, après un séjour de deux ans chez deux de ses frères qui demeuraient près de Paris, Catherine Labouré fit trois mois de postulat à Châtillon-sur-Seine et entra au Séminaire des Filles de la Charité, rue du Bac, toujours à Paris. Sœur Catherine fut favorisée de grâces exceptionnelles durant les six mois de son noviciat. Au moment de la messe, Notre-Seigneur se manifestait à sa petite servante. Dans sa ferveur, elle désirait voir la Très Sainte Vierge et demanda cette faveur par l'intermédiaire de son ange gardien.

Dans la nuit du 18 au 19 juillet 1830, veille de la fête de saint Vincent de Paul, le cœur de ce Saint lui apparut dans la chapelle du couvent. La Ste Vierge lui apparut et lui prédit des souffrances à venir tout en l'assurant du soutien de ses grâces maternelles.

Lors de la deuxième apparition de la Reine du ciel, Catherine Labouré reçoit la mission de répandre la médaille miraculeuse par le monde et de faire éclore sur des milliers de lèvres l'invocation : « Ô Marie conçue sans péché, priez pour nous qui avons recours à vous ! » La prière fut le premier moyen qu'employa la voyante pour remplir sa mission.

Sœur Catherine Labouré disait le chapelet avec tant d'onction et de grâce que les anciennes religieuses se faisaient un plaisir d'aller le réciter en sa compagnie. « Aimez bien votre Mère du ciel, avait-elle coutume de dire, prenez-la pour modèle ; c'est la plus sûre garantie du ciel. » Son deuxième moyen pour accomplir infailliblement sa mission de faire glorifier Marie et de sauver les âmes fut la pénitence qu'elle accomplit tout bonnement dans les emplois manuels les plus modestes dans lesquels elle se plaisait : service de la cuisine, soin de la basse-cour, garde de la porte.

Son carnet de retraite de 1839 nous révèle son désir de souffrir : « Ô Cœur Immaculé de Marie, sollicitez pour moi la foi et l'amour qui vous attacha au pied de la croix de Jésus. Ô doux objet de mes affections, Jésus et Marie, que je souffre pour vous, que je meure pour vous, que je sois toute à vous, que je ne sois plus à moi ! »

En janvier 1831, Catherine Labouré fut transférée à l'hospice d'Enghien, au Faubourg St-Antoine, à Paris. Employée d'abord à la cuisine, puis à la lingerie, elle demeura ensuite affectée pendant près de quarante ans à la salle des vieillards, ajoutant le soin de la basse-cour à cet office.

C'est dans cet obscur et généreux dévouement que la mort trouva cette fidèle servante de Dieu, le 31 décembre 1876. Elle trépassa à l'âge de soixante-dix ans. Cinquante-six ans après son décès, lors de l'ouverture de son tombeau, son corps fut trouvé dans un état de parfaite conservation.


L’évangile du jour

Évangile de Jésus Christ selon saint Luc 21,29-33. Jésus parlait à ses disciples de sa (...) lire la suite...

En bref



Dimanche 30 novembre 2014 : Journée Nationale CARITAS


L’agenda de l’évêque

Mois de Novembre 2014
Date
Agenda Père (...)

lire la suite



Plan du site

Mot du père évêque

Bienvenue sur ce site de notre Eglise-Famille ! Que le Seigneur Jésus-Christ vous comble de sa paix et de sa joie !
En cette année de la foi, le lancement du site se veut être une invitation à plus de coopération, de collaboration et d’interactivité à la suite de Jésus-Christ, Unique Sauveur du monde. Le besoin ressenti par notre Eglise-Famille diocésaine de s’adapter à la marche du temps présent est la motivation principale de ce lieu que nous offre le progrès technologique. L’objectif est de (...)

lire la suite

ACTUALITE

Vie de nos institutions
mardi3 septembre 2013

La Retraite diocésaine des jeunes. Dans la dynamique de l’animation de la jeunesse, l’Aumônerie Diocésaine de la Jeunesse a organisé du 18 au 25 août 2013 une retraite charismatique pour les jeunes. L’activité a eu lieu à Ouahigouya dans les locaux du collège Sainte Marie Garçon. Abbé Simplice KANE, Aumônier diocésain du Renouveau Charismatique, Abbé Achille W. OUEDRAOGO, Aumônier Diocésain de la Jeunesse et Monsieur Marcel SAWADOGO, Berger Diocésain du Renouveau ont été les prédicateurs. Quelles ne furent (...)

lire la suite

L’Amicale des anciennes élèves du collège Sainte-Marie
lundi12 août 2013

Les Anciennes élèves du collège Sainte-Marie s’organisent
COLLÈGE SAINTE MARIE BP 33 OUAHIGOUYA - BURKINA FASO Tél : (00226) 40 55 04 62 Mail : collegestemarieohg@yahoo.com Décision d’ouverture : N° 13/EN/CAB du 14 mai 1963
Le samedi, 27 juillet 2013, le Directeur du Collège Sainte Marie de Ouahigouya a rencontré les anciennes du Collège à Ouagadougou afin de resserrer leurs liens avec l’établissement qui les a portées. Pendant deux heures d’horloge, des échanges francs et empreints de cordialité ont (...)

lire la suite

Informations pour la rentrée 2013 au collège Sainte-Marie Filles
mardi23 juillet 2013

Fiche d’inscription
Dépliant d’informations
INFORMATIONS SUR LA RENTRÉE 2013
1- La rentrée scolaire 2013-2014 aura lieu :
le lundi 23 septembre 2013 pour les classes d’examens ; cours (après-midi)
le vendredi 27septembre 2013 pour les internes ;
le lundi 30 septembre 2013 pour les classes intermédiaires.
le mardi 1er octobre 2013, début des cours pour les classes intermédiaires. Vue partielle de la cour intérieure du collège 2- Pour la rentrée 2013-2014, le Collège vivra sous deux régimes (...)

lire la suite

Lettre pastorale des évêques du Burkina
lundi22 juillet 2013

LETTRE PASTORALE DES ÉVÊQUES AUX FILS ET FILLES DE L’EGLISE FAMILLE DE DIEU QUI EST AU BURKINA FASO ET AUX HOMMES ET FEMMES DE BONNE VOLONTÉ
Chers Fils et Filles de l’Eglise – Famille de Dieu qui est au Burkina Faso ! Du 11 au 14 juin, selon le calendrier annuel, la Conférence Épiscopale Burkina-Niger a tenu à Ouagadougou son Assemblée plénière ordinaire. 1- A cette occasion vos pasteurs, les Évêques du Burkina Faso ne sont pas restés insensibles à la situation politico-sociale qui prévaut ces (...)

lire la suite


Archives
Spécial Jubilé d’or du Collège Sainte-Marie
7 juillet
Visites pastorales
26 juin
Le Collège Sainte-Marie
6 juin
Coupe de l’Evêque 2014
11 mai
Les audiences
7 mai
Paroisse de Thiou
5 avril
Message de Carême 2014
11 mars
Paroisse de Sabcé
3 octobre 2013
Paroisse de Tikare
3 octobre 2013
Paroisse de Titao
3 octobre 2013
| 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 |
Copyrit Septembre 2012 Diocèse de Ouahigouya - BURKINA FASO